mercredi 11 septembre 2019

CALENDRIER 2019-2020













Il reste 7 places dans les ateliers du mercredi et du jeudi:
4 places le mercredi de 13h30 à 15h30
1 place le jeudi de 10h à 12h
2 place le jeudi de 18h à20h

jeudi 27 juin 2019

Exposition Juin 2019


EXPOSITION CLARENS'ART
21/22/23 JUIN 2019


Les années passent et nous sommes toujours là, fidèles à ce superbe lieu qu'est le temple de Clarensac, rénové, frais et clair. Cette année, les coursives ne sont pas en accès libre car elle abritent un nouvel élément d'importance : l'orgue Massé.

Monsieur Massé, professeur au conservatoire d'Avignon, avait construit chez lui un orgue de belle facture. Après son décès, son épouse a souhaité en faire don à la ville de Clarensac, en vue de son installation dans le temple. Une association s'est constituée pour collecter les fonds nécessaire.

Ce petit rappel pour vous dire que nous sommes heureux de participer à la vie culturelle de Clarensac, de plus en plus riche d'associations.

Nous voici donc dans les lieux. Dehors régnait une belle chaleur et à l'intérieur la température était très agréable...merci donc encore une fois à Mr Gardelle de nous avoir donné le feu vert...

L'installation s'est déroulée sans encombre...le jeudi matin nous étions nombreux et tout a été installé rapidement. L'après-midi un petit groupe s'est attelé à la difficile tâche d'installation des tableaux...Il nous manquait Claude Hatteau pour superviser la chose mais nous avons réussi à nous en tirer honorablement.

Le vernissage a réuni une bonne centaine de personnes dont notre maire Mme Enjelvin et Mr Grau-Bueno. Merci à eux de leur présence et de leurs paroles chaleureuses.

Une première cette année : un micro !!! ah ! l'évolution technologique...plus besoin de parler très fort pour se faire entendre...Liliane, notre nouvelle présidente, a fait un discours très bien tourné, remerciant chacun (chacune) pour son implication et exposant le futur de l'association.






Honneur à nos profs : un superbe couvre-lit indien dans les tons de verts pour Alain et pour Agnès un plumbago couvert de fleurs bleues qui ira rejoindre la forêt de la Calquière...  






                                                        
 Le conseil d'administration avait tenu à honorer aussi ses "3 présidentes". Après un petit discours de Véronique, Geneviève et Liliane ont reçu un bouquet de fleurs et Josiane, fêtée en particulier après ses 8 années de présidence et son récent "passage de pouvoir", s'est vue pourvue d'un dipladenia aussi haut qu'elle...






Encore une nouveauté cette année et pas des moindres. Fête de la musique oblige, deux musiciens  sont venus animer l'exposition samedi après-midi dans le cadre de la fête de la musique. Leur musique ambiance guinguette, tango, bossa nova a rempli de gaieté ce lieu plus souvent propice au calme et au recueillement. Une occasion pour certains d'entre nous de faire quelques pas de danse... Merci à Susan Morand et ses deux amis et à Liliane pour les avoir rencontrés et organisé leur venue.
 
 














 Et nos peintres alors ! Toujours présents à travers leurs nombreuses oeuvres, huiles, aquarelles, crayon ou pastel... il y en avait pour tous les goûts, disposées selon les thèmes, les couleurs, les intensités...on note les progrès de chacun(e), résultat de leur assiduité et de l'accompagnement technique, artistique, patient et amical de nos profs.

Fleurs, fruits, paysages, marines, portraits, à prédominance figurative mais aussi des créations avec recherche de stylisation.

Le coin des enfants (ou plutôt maintenant des jeunes filles) a eu le succès qu'on lui connaît, avec un net penchant pour les animaux et les mangas...

Le thème de l'année a été largement suivi : l'autoportrait. Plus d'une vingtaine de créations, de la plus sage à la plus originale. En noir et blanc, bicolore, de face ou de profil, sur papier froissé, avec mise en scène des saisons ou nostalgique du temps qui passe, romantique ou félin, style mont Rushmore...etc...une belle prestation de nos artistes qui ont de l'imagination et de la créativité à revendre...

Encore merci à nos profs Alain et Agnès pour leurs belles idées et leur engagement...

Les visiteurs s'en sont mis "plein les yeux" et certains ont demandé à joindre des adhérents pour acheter un tableau.

Nous étions cette année encore en duplex avec Vivre-en-Vaunage et les sympatisants des deux associations ont fait la navette entre le foyer et le temple...

Trop bien Clarens'Art !!! et encore un grand MERCI à tous...dommage que nous n'ayons pas plus de visiteurs...l'année prochaine peut-être !!!

dimanche 19 mai 2019


VAN GOGH   "LA NUIT ETOILEE"
Aux Carrières de Lumières
Dimanche 19 mai 2019

Une sortie sous le signe de Vincent Van Gogh (1853-1890) qui peignit pendant les 10 dernières années de sa vie plus de 2000 tableaux, aujourd’hui dispersés à travers le monde.
Nous étions donc une bonne vingtaine de personnes et la journée a débuté par une première visite au monastère Saint-Paul-de-Mausole à Saint-Rémy-de-Provence.
Vincent Van Gogh séjourna un an dans cet hôpital psychiatrique dirigé par le médecin Théophile Peyron, du 8 mai 1889 au 16 mai 1890. Il y peignit de très nombreuses toiles : autoportraits, mais aussi Iris, la Nuit étoilée, les Cyprès, le Champ de blé au faucheur, et tant d'autres.
Voyage dans un passé pas si lointain dans un cadre superbe où l'on retrouve l'âme de l'artiste.
Puis repas au "Bistrot de la Galine", route de Cavaillon à St Rémy de Provence. Délicieux et abordable...à conseiller !

  Visite des Carrières de Lumières où les nuages, soleils et portraits des plus grands chefs-d’oeuvre de Van Gogh s’animent sur des murs de plus 15 mètres de haut et révèlent le style si singulier de l’artiste.
 L’exposition évoque le monde intérieur à la fois démesuré, chaotique et poétique de Van Gogh à travers ses toiles les plus emblématiques, de la Nuit étoilée (1889) aux Tournesols (1888) en passant par sa célèbre Chambre à coucher peinte à Arles en 1889.


Il a été influencé par ses amis peintres, notamment Anthon Van Rappard et Paul Gauguin. Il échange aussi des points de vue avec son frère Theo, un marchand d'art connu. Il admire Jean-François Millet, Rembrandt, Delacroix et s'inspire aussi d'Hiroshige, Monet, Monticelli, Cézanne, Degas et Paul Signac.

Un artiste tourmenté et talentueux qui a expérimenté plusieurs styles dans sa carrière artistique. Il a privilégié l'expression des sentiments sur l'imitation de la réalité. Influencé par l'impressionnisme, il est une des figures majeures du postimpressionnisme.
Il contribue aussi à l'élaboration du symbolisme à travers sa volonté d'exprimer une émotion grâce à son art.

Une riche et belle journée en bonne compagnie, comme de coutume à Clarens'Art !!!

dimanche 24 mars 2019

Sortie du 24 mars 2019 Marc CHAGALL Musée CAUMONT – AIX en PROVENCE


Petit rappel sur l’Artiste

Marc Chagall, né Moïche Zakharovitch Chagalov, est un peintre et graveur, né le 7 juillet 1887 à Liozna, près de Vitebsk en Biélorussie dans une famille juive hassidique, naturalisé français en 1937, et mort le 28 mars 1985, à Saint-Paul-de-Vence.

Artiste majeur du XXe siècle, presque aussi célèbre que Picasso dont il fut l’ami, Marc Chagall (1887–1985) est un peintre de la « surréalité », comme le remarquait Apollinaire. Son œuvre, nimbée de sacré, s’inspire de la tradition juive qui a baigné son enfance. Exilé de Russie, et installé en France en 1925, Chagall est devenu l’un des membres de l’École de Paris, qui regroupait des artistes étrangers dans la capitale des arts. Ses toiles, hautes en couleurs, sont à la fois oniriques et poétiques, en dépit d’une vie marquée par le déracinement et le traumatisme des deux guerres.

Chagall est aussi un artiste de la commande publique, avec le soutien d’André Malraux. À sa demande, il réalise dans les années 1960 le plafond de l’Opéra Garnier, qui sera vivement critiqué. En 1974, il reçoit à nouveau une commande prestigieuse : une série de vitraux pour la cathédrale de Reims. Le peintre, qui s’était installé sur la côte d’Azur en 1948, s’éteint en 1985 à Saint-Paul-de-Vence.




Tout d’abord, merci à Geneviève pour son implication et l’organisation de cette journée.

Sur l’ensemble des adhérents  de Clarens’art, 10 ont répondu présents dont Maud et Léane par leur fraîcheur et leur jeunesse, 19 personnes invitées ont bénéficié des conditions d’entrées de
l’association.






Dans ce bel édifice que le musée CAUMONT, un peu d’histoire :
Pose de la première pierre le 4 avril 1715, il sera achevé en 1745.
Dans le tout nouveau quartier Mazarin, François Rolland de Réauville, marquis de Cabannes, souhaite construire un hôtel particulier digne de sa fonction de second Président  à la Cour des Comptes d’Aix-en-Provence. Il demande donc à Robert de Cotte, intendant et premier Architecte des Bâtiments du Roi, de lui en dessiner les plans pour se démarquer des autres hôtels particuliers du quartier. Le décès de François Rolland de Réauville ne met pas un terme au projet. Grâce aux plans de Robert de Cotte, ses descendants poursuivent le chantier d’édification de la demeure qui s’achève une trentaine d’années après la mort du marquis.



Le départ s’est fait devant l’atelier de Clarens’art, le covoiturage a été un élément majeur pour se rendre à Aix en Provence.
Avant d’aborder cette visite,  chacun d’entre nous a eu le plaisir de faire frémir ses papilles au restaurant attenant à ce musée. On ne peut pas  rester pas insensible à la beauté et à la qualité du lieu.  Une savoureuse et copieuse quiche salade, un ballon de très bon vin,  un buffet  de  desserts où il a été bien  difficile de faire son choix, un petit café, un moment convivial qui permit aux adhérents de mieux se connaître et d’échanger à travers l’art.

Deux groupes : Premier groupe  de 20 personnes en visite guidée, un deuxième groupe de neuf avec audioguides.
Le premier groupe de 20 personnes a bénéficié du talent d’orateur de Justine notre guide déléguée à notre visite, elle nous plonge dans la vie de l’artiste à travers ses œuvres d’une grande sensibilité. 



 



Le noir et blanc, puis la couleur explose, certains considèrent sa peinture  naïve.  Une peinture  évocatrice plutôt que narrative, la composition concentre réalités intimes et sujets universels, thèmes sacrés et profanes. Des figures religieuses comme Moïse ou la silhouette d’un rabbin y côtoient des musiciens, des acrobates, des danseurs, des animaux, des êtres hybrides. Des tableaux nourris par les guerres et l’exil qui font le chemin de sa vie.



 


Sur l’ensemble de ses œuvres viendront surgir, sa maison aux trois fenêtres,  son unique amour Bella ROSENFELD , elle apparaîtra dans plusieurs de ses tableaux ainsi que la tradition juive significative avec la présence du coq pour l’homme.
Sa vie d’errance avec l’homme au baluchon, de la révolution russe à son arrivée à Berlin, la France, New York, puis de nouveau la France où il mourra dans le sud de la France.




Un voyage extraordinaire  à travers la vie du peintre,  certains s’arrêtent, d’autres repartent pour s’accrocher à une toile oubliée et pendant  quelques instants suivre CHAGALL avec un autre regard.


























Par ces quelques lignes, je souhaite vivement avoir donné l’envie à l’un d’entre vous de venir s’inscrire à notre prochaine sortie prévue aux BAUX de Provence.

                                                                                                                                  
 Liliane SCHNEIDER

vendredi 11 janvier 2019



Remerciements lors de l'AG du 11 janvier 2019

Quelques jours avant l'AG du 11/01/19, nous avions tous reçu ce mail de Josiane Calazel :

« C’est avec beaucoup de plaisir et de satisfaction qu’au cours des dernières années j’ai assuré le rôle qui m’avait été confié « présidente de l’association Clarens’ Art » .
En juin 2010 j’avais accepté le poste de trésorière. En juin 2011 celui de présidente.
Et en Juin 2018 cela faisait donc huit années durant lesquelles de très agréables moments ont été partagés.
Le moment est venu pour moi de proposer ce poste à une autre personne.
Je vous informe donc de ma démission de ce poste. »

Liliane Schneider a accepté de prendre en charge le rôle de présidente de Clarens’ Art.


« Merci de votre présence, elle a une connotation de bienveillance pour tous ceux et celles qui offrent bénévolement  de leur  temps à pérenniser Clarens’Art.
Je rappelle qu’une association à un rôle déterminant au niveau local, elle est la vie d’un village, d’une ville et d’une région, elle tisse des liens sociaux, elle a une envergure humaine qui favorise la convivialité et le bien-être. »

3 nouvelles personnes sont entrées au CA :  Mme Martine LORRE, Monsieur Denis SEDARD,  Mme Liliane SCHNEIDER
Suzan MORAND, membre du CA depuis 2011 a présenté sa démission.

Pour remercier plus particulièrement Josiane pour toutes ces années de dévouement, L'ancienne présidente Geneviève Baraille et la toute fraîchement élue lui offrent, au nom de toute l'association, une série de cadeaux symboliques accompagnés du texte poétique écrit par Liliane.

 
L'assemblée générale se termine par le partage de la galette des rois.

samedi 17 novembre 2018

Sortie aux Musées de Nîmes


 







Sortie Musées de Nîmes
17 novembre 2018


Geneviève Baraille avait organisé une très belle sortie dans deux musées de Nîmes. La préparation fut épique mais le résultat enthousiasmant. Merci à elle une fois de plus !


10h... Démarrage de la journée au Musée des Beaux-Arts, rue de la Cité Foulc.
Ce musée met en valeur sa collection d'oeuvres par le biais d'expositions, d'ateliers pédagogiques, de conférences, de visites à thèmes et d'interventions d'artistes.
Un musée vivant donc !
Fondé au début du XIXe siècle dans la Maison Carrée, il a été déplacé dans un nouveau bâtiment conçu par l'architecte Max Raphaël en 1902 et achevé en 1907.
Le lieu a ensuite été rénové par l'architecte Jean- Michel Wilmotte en 1987.
Isabelle Roque a été notre guide pendant cette journée. Cultivée et passionnante, elle nous a fait voyager dans le temps... peintures, mosaïques, sculptures et pièces en porcelaine... françaises, italiennes, flamandes, hollandaises, turques, égyptiennes...
Une magnifique mosaïque romaine nous accueille. Elle est certainement la plus grande et la plus belle parmi celles trouvées à Nîmes.
Quelques oeuvres marquantes parmi tant d'autres :
Andrea della Robbia Vierge à l'Enfant et deux chérubins, dite" Madone Foulc" en terre cuite polychromée et vernissée. Un des joyaux du musée.
Michele Giambono Mariage mystique de sainte Catherine d'Alexandrie (vers 1430).
Henrick Creeft Le Couronnement de la Vierge avec Sainte Catherine et sainte Barbe.
 
12h30... Après ce festin de formes et de couleurs, place au festin prosaïque...
Une halte bienvenue et agréable au restaurant Paëlla Rosa rue de la République...bonne et copieuse paëlla et desserts gourmands...


Janie Zanaret, dont c'était l'anniversaire, a reçu un cadeau surprise : un mug en porcelaine décoré par Geneviève (une vache pomponnée et élégante)...

15h...  visite guidée du Musée de la Romanité avec toujours comme pilote Isabelle Roque.

Le Musée de la Romanité est en face des Arènes. Il est un des plus grands projets architecturaux contemporains en France. Il est né à l'initiative de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, à la suite de la découverte de mosaïques (fouilles sur l'avenue Jean Jaurès en 2006/2007).

Un fronton de propylée nous accueille. Il est le symbole de l’entrée du lieu sacré de la source qui donna naissance à la ville. Le musée possède aussi un jardin archéologique, un restaurant et une terrasse végétalisée avec un point de vue panoramique unique à 360° sur Nîmes.

Ce projet d'Elizabeth de Portzamparc a pour ambition d’expliquer le riche patrimoine antique de la ville, située sur la Via Domitia entre l'Italie et l'Espagne.
Et pour donner à tous, petits et grands, le goût de découvrir et d'apprécier l'histoire de Nîmes et de la région, la muséographie s'appuie sur des techniques récentes de réalité augmentée et des technologies audiovisuelles.

La mosaïque de Penthée (35 m2) découverte lors des fouilles préventives, est dans un état de conservation remarquable. Elle couvrait une pièce du sol d'une maison romaine (domus) du 2ème siècle.
La statue de Neptune, découverte aussi en 2006, trône en bonne place. Elle est en calcaire local et ornait un bassin.

Beaucoup de nîmois ont pu assister à ces fouilles. Personnellement j'ai eu la chance (avec mes fils) de découvrir la mosaïque dans son environnement originel. C'était le dernier jour des visites avant la dépose de l'oeuvre (ouf, il était temps !)...et j'en garde le souvenir d'un moment d'émotion...

Une belle journée avec Clarens'Art et notre guide extraordinaire: Isabelle !